Décès d'un reviseur de caisse

Le comité des amitiés françaises du Val de Kayl est au regret d'annoncer le décès de

M. Albert PELLETIER

reviseur de caisse, membre.

Nous présentons à la famille en deuil nos  sincères condoléances.

Cérémonie d'adieu:

cimetière de Rumelange vendredi 7.1.2022 à 15.30h

Voeux

Le comité des Amitiés françaises du Val de Kayl

vous présente ses meilleurs voeux de bonheur

à l'occasion de Noël et Nouvel An 2022

Beaujolais Nouveau

Le samedi 27 novembre 2021 les Amitiés françaises du Val de Kayl ont invité au Beaujolais nouveau 

Adresse: Brasserie de la Place, Kayl

Menu: filet de biche, tiramisu
Prix: 35,00 €

Dépôt de fleurs Armistice Grande Guerre

Le collège des bourgmestre et échevins de la commune de Kayl-Tétange invite à la cérémonie de l'Armistice de la Grande Guerre.

Un dépôt de fleurs aura lieu le jeudi 11 novembre 2021 à 11.00 h au monument des amitiés françaises près du cimetière de Tétange.

AFdVC Déjeuner-Spectacle

Le 23 octobre 2021 les amitiés françaises de Differdange invitent à un Déjeuner-Spectacles
à l’Hôtel-Restaurant Gulliver de Bascharage.

Roland Harsch vous enchantera avec qq extraits amusants de ses œuvres.

Après une évasion gourmande et divertissante Christian Kies vous ensorcellera une demi-heure avec ses mystérieux tours de magie.

Retrouvailles avec AFdVC

Les Amitiés françaises de Differdange et de la vallée de la Chiers invitent à une évasion à Lasauvage le samedi 24 juillet 2021.
Au programme:
- Agape amicale au restaurant "La Table du Curé",
- balade à l'ancien parc Saintignon,
- visite guidée de l'espace muséologique.

Assemblée générale

L'assemblée générale a eu lieu le dimanche 4 juillet 2021 au Panorama Café à Tétange

Commémoration

Pour commémorer les 4 vaillants soldats français du 31e groupe de reconnaissance de division d'infantrie GRDI, placés sous le commandement du Lieutenant Colonel Charles Watteau, tués par l'invahisseur nazi lors de son invasion du territoire du Grand-Duché de Luxembourg, les Amitiés françaises du Val de Kayl ont déposé une gerbe en leur honneur au pied de la stèle située près du cimetière de Tétange lundi 10 mai 2021.

Dictionnaire des francophones

Le Dictionnaire des francophones est un dictionnaire collaboratif numérique ouvert qui a pour objectif de rendre compte de la richesse du français parlé au sein de l’espace francophone. C’est un projet institutionnel novateur qui présente à la fois une partie de consultation au sein de laquelle sont compilées plusieurs ressources lexicographiques, et une partie participative pour développer les mots et faire vivre la langue française.

 Le Dictionnaire des francophones est un ouvrage singulier. En effet, il se rapproche et s’inspire fortement des dictionnaires traditionnels, mais constitue un objet nouveau. Dans les dictionnaires imprimés traditionnels, les mots sont organisés par ordre alphabétique. Comme le DDF est une ressource en ligne, les données qu’il contient peuvent être constamment réorganisées en fonction des critères de recherche des utilisateurs. Par ailleurs, les utilisateurs sont encouragés à contribuer au dictionnaire en ajoutant du contenu et en validant les informations présentes. Les données du DDF sont donc appelées à s’enrichir et à se préciser de manière dynamique.

Les dictionnaires généraux du français se focalisent sur le français standard, commun, par rapport auquel les variétés sociales (argot, mots familiers, etc.) ou géographiques (belgicismes, québécismes, etc.) sont situées. Le but du DDF est de décrire dans une même ressource tous les mots du français, quel que soit la région ou le registre de langue où ils sont utilisés, pour donner accès à une image instantanée, sans cesse renouvelée, du français dans le monde. Il ne s’agit donc pas de prescrire un français correct qui devrait être utilisé plutôt qu’un autre, c’est-à-dire une norme de langue, mais de rendre compte le plus précisément possible de l’usage pour permettre aux utilisateurs de choisir l’expression la plus adaptée à la situation.

Ce projet découle du discours du 20 mars 2018 du président de la République française, Emmanuel Macron. Un mandat a été confié à la Délégation générale à la langue française et aux langues de France (DGLFLF) et à un comité de pilotage interinstitutionnel qui a choisi comme opérateur l’Institut international pour la Francophonie (2IF), composante de l’université Jean Moulin Lyon 3. Un conseil scientifique a ensuite été réuni autour du projet, présidé par Bernard Cerquiglini.